Rédiger une description

A. À quoi cela sert-il ?


• Une description permet au lecteur de se représenter un lieu, un objet. Décrire une personne, c'est faire son portrait (celui-ci comporte un volet physique, un volet moral).


• La description et le portrait marquent des temps d'arrêt dans le récit. Ils permettent souvent de préparer l'action à venir en donnant des indications sur les lieux ou sur le caractère des personnages. Ils peuvent aussi servir à créer une atmosphère, à retarder le récit (suspense), etc.


• Toute description découle d’un choix : il ne faut pas perdre de vue dans quelle intention on veut faire la description (faire peur, faire sourire/rire, faire rêver, etc.) Une description ne décrit donc jamais tout !


• Une description/un portrait commence souvent lorsqu’un personnage découvre quelqu'un ou quelque chose de nouveau en même temps que le lecteur…

Varier les mots d'une description.docRediger_description_files/varier_les_mots_d%5C_une_description_1.doc
Connectés Skypehttp://www.kedifoad.net/Sommaire/Skype_commerce.htmlhttp://www.kedifoad.net/Sommaire/Skype_commerce.htmlshapeimage_7_link_0

B. Comment organiser une description ?


• Commencer en indiquant une impression générale. Se tenir à cette impression générale pour choisir les détails. Ne pas hésiter, toutefois, à créer des contrastes en évitant pourtant la confusion (ex. : si l'impression générale est la monotonie, choisissez quelques rares détails mineurs qui rompent cette monotonie).

FRANÇAIS > SOMMAIRE > Rédiger une description


http://www.kedifoad.net/Sommaire/Accueil.htmlSOMMAIRE.htmlshapeimage_9_link_0shapeimage_9_link_1

@ copyright KEDI formation

< >

Pour décrire un objet


On nomme d'abord l'objet. Ensuite, on renseigne sur son aspect global. On précise enfin ses principales caractéristiques et ses détails.


• Deux manières d'organiser la description d'un lieu :


- le lieu est évoqué par un observateur qui se déplace et qui décrit la réalité qui l'entoure au fur et à mesure qu'il la découvre. Les notations sont enchaînées par des connecteurs temporels comme “d 'abord”, “puis”, “enfin”, ...


- le lieu est évoqué par un observateur immobile, peut-être placé en hauteur, qui voit l'ensemble du paysage. La description est alors organisée par des connecteurs spatiaux : “au loin”, “à gauche”, “à droite”, ...


Dans les deux cas, donnez de la cohérence en choisissant de suivre le parcours de découverte (cas 1), ou en adoptant un mouvement lent du regard (cas 2).


Pour décrire un lieu


On situe d'abord le lieu. Ensuite, on décrit ses différentes parties: de gauche à droite, de haut en bas, du plus près au plus éloigné(ou l'ordre inverse). On termine par l'impression produite par le lieu.


• Lorsque vous décrivez un portrait,


- Veillez à suivre un ordre : détails physiques puis traits de caractère par exemple.


- Choisissez les éléments les plus significatifs de la personne que vous évoquez, en fonction de l'impression générale.


- En fin de description ou de portrait, vous pouvez évoquer à nouveau l'impression générale, mais en essayant de la formuler autrement qu'en introduction : introduisez notamment des nuances.



C. Pour décrire, utilisez :


- des termes précis, voire techniques, quand le sujet s'y prête (détails architecturaux, détails anatomiques ou vestimentaires, par ex.).

- des verbes de perception (“voir”, mais aussi “distinguer”, “apercevoir”, “entendre”, “remarquer”, etc.)

- des compléments circonstanciels.

- des verbes de mouvement pour que un décor statique soit dynamisé.

- occasionnellement l'accumulation pour évoquer un décor, un costume foisonnant ; les termes doivent être très précis dans ce cas. Mais bannir l'expression “il y a”.

- le présent dans un texte utilisant le système temporel du discours, l'imparfait dans un texte utilisant le système temporel du récit.


Voir aussi/La description/Wikipedia/



Les temps de la description


Dans un récit au passé, la description utilise l'imparfait et le plus-que-parfait. L'action principale est écrite au passé simple.